Le petit Guide
Loisel
des vins

livres
sur le vin
Chateau Loisel - Le petit guide Loisel des vins
Facebookflux RSS

Portraits de vignerons

Entre les vignes de Guillaume Laroche, Harry Annoni & Frédéric HenryBeaujolais, la passion en partage de Georges Duboeuf et Jean OrizetLa mécanique des vins: Le réenchantement du Languedoc de Laure Gasparotto et Olivier JullienWine on Tour : Derenoncourt, un homme, un groupe de Claire BrosseLe vin à la belle étoile de Gérard BertrandAutour d'une bouteille avec Jean Gautreau : Dans les vignes du Médoc de Gilles BerdinVignerons d'Anjou - Gueules de vignerons de Jean-Yves Bardin, Etienne Davodeau et Patrick RigourdMurielle Andraud et Jean-Luc Thunevin : Le vin de garage de Gilles BerdinLe gourou du vin de Michel Rolland
Autour d'une bouteille avec Denis Dubourdieu de Gilles BerdinDans les vignes de Catherine BernardLes vins de Laure de Laure GasparottoMes aventures sur les routes du vin de Kermit LynchUne promesse de vin - Georges Bardawil Vin d'yeux - Philippe Quesnot Vignerons rebelles - Jean Claude Ray Carnet de vendanges par Nicolas Despagne Le vin aussi est affaire de femmes - Elisabeth Poulain Visages de vignerons - M.Hulot & P.Cronenberger
Sur cette page
Entre les vignes - Guillaume Laroche, Harry Annoni & Frédéric Henry
Beaujolais, la passion en partage - Georges Duboeuf et Jean Orizet
La mécanique des vins: Le réenchantement du Languedoc - Laure Gasparotto et Olivier Jullien
Wine on Tour : Derenoncourt, un homme, un groupe - Claire Brosse
Le vin à la belle étoile - Gérard Bertrand
Jean Gautreau : Dans les vignes du Médoc - Gilles Berdin
Vignerons d'Anjou - Gueules de vignerons - Jean-Yves Bardin et Patrick Rigourd
Murielle Andraud et Jean-Luc Thunevin : Le vin de garage - Gilles Berdin
Le gourou du vin - Michel Rolland
Denis Dubourdieu : L'oenologie dans tous ses états - Gilles Berdin
Dans les vignes - Chroniques d'une reconversion - Catherine Bernard
Les vins de Laure - Laure Gasparotto
Mes aventures sur les routes du vin - Kermit Lynch
Une promesse de vin - Georges Bardawil
Vin d'yeux - Philippe Quesnot, Sylvie Augereau et Michel Tolmer
Vignerons rebelles - Jean Claude Ray
Carnet de vendanges - Nicolas Despagne
Le vin aussi est affaire de femmes - Elisabeth Poulain
Visages de vignerons - Mathilde Hulot & Patrick Cronenberger

« Entre les vignes » de Guillaume Laroche, Harry Annoni & Frédéric Henry
Editions Reverse 2016, broché 252 p, 29,00 €

Conversations libres avec des vigneronnes et vignerons de Bourgogne.

Couverture Entre les vignes de Guillaume Laroche, Harry Annoni & Frédéric Henry

Acheter sur Amazon Acheter sur le site de la FNAC

Présentation de l'éditeur :
Entre les vignes, c'est l'occasion de donner la parole à ceux qui font le vin que l'on aime, en toute liberté, sans tabou. Ce sont 15 vigneronnes et vignerons de Bourgogne qui s'expriment en totale transparence sur leurs choix, leurs méthodes, leur terroir. C'est un an de travail dans les vignes et dans les caves. Ce sont 252 pages de textes et d'images mettant en avant les quatre saisons. C'est un livre pour les amoureux du vin, mais aussi pour tous ceux qui aiment aller à la rencontre d'artisans passionnés.

Les 15 artisans présents dans ce livre ont choisi des voies de viticulture et de vinification différentes, mais ont tous en commun de s'exprimer avec honnêteté sur leurs choix, quels qu'ils soient, et de privilégier la qualité des vins de terroir à la facilité des vins de mode : Oronce de Beler, Athénaïs de Beru, Jean-Yves Bizot, Pierre Boillot, Renaud Boyer, Dominique Derain, Pierre Fenals, Emmanuel Giboulot, Thierry Glantenay, Julien Guillot, Antoine Jobard, Marie-Christine et Marie-Andrée Mugneret, Claire Naudin, François de Nicolay et Cécile Tremblay.

Loin du star-system et des discours convenus, voici le récit de 15 vies de vignerons. A travers ces profils contrastés, ils dévoilent leur vision du métier, sans langue de bois. Entre les vignes est plus qu'un récit, c'est un micro ouvert aux vignerons, sans censure, sans tabous, ils racontent un peu tout et se laissent aller a? la confidence, au fil de 15 portraits marqués, atypiques, jamais lisses, les vignerons nous plongent dans leurs parcours souvent initiatiques, et s'expriment en totale transparence sur leurs choix.


« Beaujolais, la passion en partage » de Georges Duboeuf et Jean Orizet
Editions Le Cherche Midi 2016, broché 184 p, 18,50 €

Couverture Beaujolais, la passion en partage de Georges Duboeuf et Jean Orizet

Acheter sur Amazon Acheter sur le site de la FNAC

Présentation de l'éditeur :
En 1964 – il a 31 ans –, Georges Duboeuf, né dans une famille de vignerons en Mâconnais depuis le XVIIe siècle, crée sa société " Les vins Georges Duboeuf ". Cinquante ans plus tard, le fondateur a imposé son patronyme sur les tables du monde entier. Ce nom s'identifie aujourd'hui au beaujolais nouveau, qu'il propulse en fanfare, chaque troisième jeudi de novembre, mais aussi aux crus du Beaujolais comme du Mâconnais. Dégustateur hors pair doublé d'un homme de marketing et de communication, Georges Duboeuf a su associer à l'image de son entreprise les noms les plus prestigieux de la grande cuisine, du show-biz, de la presse et de la littérature, de Paul Bocuse à Michel Troisgros, Georges Blanc et Guy Savoy, de Patrick Bruel à Lambert Wilson, sans oublier son cher ami Bernard Pivot, fidèle entre les fidèles. Dans ce livre, écrit en complicité avec Jean Orizet dont le père, Louis Orizet, fut, pendant trente ans, la " plume " de Duboeuf, celui que Paul Bocuse appelle " le Roi du Beaujolais " nous raconte son extraordinaire aventure commerciale et humaine. Georges Duboeuf est l'un de ces hommes qui font aimer la France.


« La Mécanique des vins: Le Réenchantement du Languedoc » de Laure Gasparotto et Olivier Jullien - Editions Grasset 2016, broché 224 p, 18,00 €

Couverture La mécanique des vins: Le réenchantement du Languedoc de Laure Gasparotto et Olivier Jullien

Acheter sur Amazon Acheter sur le site de la FNAC

Présentation de l'éditeur :

« Chaque année, je fourmille d'idées et d'envies de partager avec vous mes découvertes, mes espoirs, mes illusions... Le vin est un métier d'ouverture, d'échange, qui vous met face à vous-même tous les jours, dans chaque geste, dans chaque décision. À la fin, on obtient ce liquide précieux, humble, naturel, qui a la capacité de contenir nos existences. C'est cela le vin : une succession d'instants qui circule dans les bouteilles, puis en nous. Une mémoire vive qui devient monument. » Olivier Jullien

Journaliste, historienne et spécialiste du monde du vin, Laure Gasparotto a rencontré Olivier Jullien sur les terrasses du Larzac. Ce vigneron célèbre, qui a su refonder et réenchanter le terroir du Languedoc, livre son histoire. Celle de sa famille, des collectivités agricoles, de sa terre et du célébrissime Mas Jullien. Pour ces deux passionnés, le vin est un lien social, un plaisir, une richesse proche de la littérature. Entre correspondances, entretiens et extraits de carnets de dégustation, Olivier Jullien nous raconte son amour de la nature, ses millésimes préférés et ses doutes. Comment s'impose-t-on à dix-neuf ans au sein de cette culture ancestrale ? Comment devient-on le symbole des grands crus languedociens ? Comment, enfin, vit-on de la terre tout en la respectant ?


« Wine on Tour : Derenoncourt, un homme, un groupe » de Claire Brosse
Editions L'Epure Editions 2015, Relié 168 p, 32,00 €

Couverture Wine on Tour : Derenoncourt, un homme, un groupe de Claire Brosse

Acheter sur AmazonAcheter sur le site de la FNAC

Présentation de l'éditeur :
Tout est rock chez Stéphane Derenoncourt, son parcours de vie, son esprit vigneron, sa culture d'entreprise, sa vision du vin en général et de Bordeaux en particulier... Ouvrage préfacé par Iggy Pop.

"Stéphane Derenoncourt est affirmativement rock. Cette forme de coalition m'est apparue si forte et surtout si éclairante que je devais la travailler au corps, comme une évidence. Il faudrait le dévoiler, en parler... L'idée a fait son chemin, pourquoi ne pas l'écrire ? Raconter l'histoire de Stéphane en regardant par cette lunette. Retracer son parcours comme celui de ces musiciens qui se sont frottés aux réalités de leur époque, qui ont respiré les airs de leur temps et qui ont ouvert en grand les fenêtres de leur maison et de leur coeur. Vivre, sentir et partager, voilà ce que j'ai rencontré aussi chez Stéphane Derenoncourt, voilà ce qui m'a poussée à choisir cette ligne. Il a dit oui. Alors c'est parti, le travail a démarré." Claire Brosse


« Le vin à la belle étoile » de Gérard Bertrand
Editions de la Martinière 2015, Broché 201 p, 16 €

Couverture Le vin à la belle étoile de Gérard Bertrand

Acheter sur Amazon

Présentation de l'éditeur :
Enfant du vignoble languedocien, Gérard Bertrand signe, avec Le Vin à la belle étoile, un livre autobiographique et passionné. Ce fervent ambassadeur de sa région revient sur son chemin de vie, depuis son enfance au cours de laquelle, à l'âge de dix ans, il est initié par son père à la vinification, jusqu'à son métier de vigneron visionnaire ayant élevé les crus du Languedoc à un haut niveau d'excellence. Homme à multiples facettes, Gérard Bertrand a aussi été rugbyman pendant dix-sept ans à Narbonne et capitaine du Stade Français Paris en 1994.
En toile de fond de cet ouvrage, se lit la définition que l'auteur entend donner de l'art de vivre méditerranéen, concept autour duquel il a construit son entreprise et développé son rayonnement international. Généreux, Gérard Bertrand est un homme de goût. En quête de sens, il va plus loin et dépasse les limites du rôle d'entrepreneur viticole : avec lui, le vin s'allie naturellement à la spiritualité. Comme l'avaient perçu les civilisations anciennes, le vin est un objet de méditation, un breuvage multidimensionnel. Avec de nombreux domaines cultivés en biodynamie, l'auteur établit le lien entre vin et chemin spirituel. Porteur d'un message, le divin breuvage doit élever, éveiller l'âme et rapprocher les hommes. Au Clos d'Ora, le vigneron concrétise un rêve : réaliser un vin d'inspiration quantique, vibrant à travers le corps, l'âme et l'esprit.
L'année de ses cinquante ans, Gérard Bertrand fait entendre une voix unique, passionnante et très cohérente sur le vin et sa dimension subtile. Son ouvrage, témoignage d'un homme profond et intuitif, passionnera les amateurs de vin, les entrepreneurs, les amoureux de rugby et, plus généralement, tous ceux qui s'engagent dans une démarche de développement personnel.

Né en 1965 à Narbonne, Gérard Bertrand y a débuté sa carrière de rugbyman en 1984. C'est en 1987 qu'il a commencé à travailler, auprès de son père qui lui a transmis sa passion du terroir, pour les caves du Domaine de Villemajou à Boutenac dans les Corbières (Aude). Il crée en 1992 la société des vins Gérard Bertrand qui rachètera ensuite le Domaine Cigalus à Bizanet (Aude) et le Château Laville Bertrou à La Livinière (Hérault). Il est capitaine du Stade Français Paris en 1993-1994. A partir de 2002, il va s'installer Château l'Hospitalet et développer des activités d'oenotourisme. Il fera ensuite l'acquisition du domaine de l'aigle à Limoux, du Château Aigues Vives, en Corbières Boutenac et plus récemment du Château la Sauvageonne dans les Terrasses du Larzac. Le groupe Gérard Bertrand s'emploie à développer la notoriété des plus beaux crus du Languedoc en France et dans cent pays au monde. En 2012, il est élu Red Winemaker of the Year par IWC à Londres et Meilleure Winery européenne par le Wine Enthousiast Magazin. En 2015, il est nommé signature de l'année par Bettane et Desseauve.


« Jean Gautreau : Dans les vignes du Médoc » de Gilles Berdin
Editions Elytis 2015, Broché 184 p, 14 €

Couverture Jean Gautreau : Dans les vignes du Médoc de Gilles Berdin

Acheter sur Amazon

Livre de la série Autour d'une bouteille avec ...

Présentation de l'éditeur :

Si le terroir médocain est fécond pour la création des plus grands vins du monde, il a aussi façonné des hommes capables de le sublimer. Jean Gautreau est de ceux-là. Il acquiert les premières terres de Sociando-Mallet en 1969, qui constituent aujourd'hui un cru de 85 hectares. Il n'est qu'à fouler les vignes du domaine pour saisir l'ampleur du travail réalisé depuis près d'un demi siècle. Jean-Paul Kauffmann ne s'y trompait pas lorsqu'il arpentait déjà ce terroir dans les années 80, y voyant un domaine d'exception qui tutoie l'estuaire. A présent, rencontrer l'homme qui incarne Sociando, c'est se plonger dans la mémoire d'un vignoble et de tout une région : le Médoc...


« Vignerons d'Anjou - Gueules de vignerons » de Jean-Yves Bardin et Patrick Rigourd - Editions Anovi 2014, broché 128 p, 22,00 €

Couverture Vignerons d'Anjou - Gueules de vignerons de Jean-Yves Bardin, Etienne Davodeau et Patrick Rigourd

Acheter sur Amazon

Présentation de l'éditeur :
Une promenade dans le vignoble d'Anjou au gré d'une quarantaine de portraits de vignerons, pris sur le vif, aussi directs et authentiques que le sont leurs vins. Ces vignerons, par leurs pratiques variées, redonnent aux terroirs leur plus juste expression, pour le plaisir des amateurs. Au fil de ce superbe album et des témoignages de ces hommes de l'art, redécouvrez ces vins d'Anjou qui ne cesseront de vous surprendre...

Vignerons présents : Mark Angeli, Patrick Baudouin, Stéphane Bernaudeau, Didier Chaffardon, Laurent Charrier, Benoît Courault, Olivier Cousin, Christophe Daviau, Eric Dubois, Antoine Foucault, Charly et Nady Foucault, Jean-Christophe Garnier, Philippe Gourdon, Tessa Laroche, Damien Laureau, Richard Leroy, Loïc Mahé, Joël, Christine et Jérémy Ménard, Eric Morgat, Agnès et René Mosse, Eddy Oosterlinck, Jo Pithon et Joseph Paillé, Adrien et Guillaume Pire, Bruno Rochard etc.

Voir l'annonce et quelques photos sur le blog de Jean-Yves Bardin


« Murielle Andraud et Jean-Luc Thunevin : Le vin de garage » de Gilles Berdin
Editions Elytis 2013, broché 204 p, 14 €

Couverture Murielle Andraud et Jean-Luc Thunevin : Le vin de garage de Gilles Berdin

Acheter sur Amazon

Livre de la série Autour d'une bouteille avec ...

Présentation de l'éditeur :
De négociants à propriétaires et vignerons... Le passage de l'un à l'autre semble s'être fait tout seul pour ce couple dont la passion a été révélé lors de la dégustation d'un Pomerol exceptionnel. 0.6 hectares acquit en 1989 dans le vallon de Saint-Emilion leur permettent de se lancer. Aujourd'hui, le domaine compte environ 10 hectares. Par leur travail, leur acharnement et leur passion, ils ont hissé Valandraud au rang de premier grand cru classé 2012 des vins de Saint-Emilion.
Autour d'une bouteille et de six conversations, ils se livrent à Gilles Berdin pour nous faire découvrir leur quotidien.


« Le gourou du vin » de Michel Rolland
Editions Glénat 2011, broché 208 p, 20 €

Couverture Le gourou du vin de Michel Rolland

Acheter sur Amazon

Présentation de l'éditeur :

Michel Rolland, sa renommée, sa carrière, son amitié avec Robert Parker intriguent. Comment cet enfant du Libournais est-il devenu l'onologue le plus consulté et le plus médiatique de la planète ? Comment réussit-il à élaborer des vins toujours « au rendez-vous » qui séduisent à coup sûr des millions d'amateurs dans le monde entier ? Fils de viticulteurs, il était destiné à reprendre la propriété familiale, mais il a voulu davantage : comprendre le secret des grands millésimes. Depuis les années 1960, il a initié les mutations majeures de la vinification et de la viticulture, puis les a transposées à travers le monde. USA, Argentine, Espagne, Italie, Portugal, Maroc, Chili, Inde, Mexique, Afrique du Sud, Brésil, Bulgarie, Grèce, Canada, Croatie, Israël, Arménie, Turquie, Suisse, Chine. Pour la première fois, ce « roi de l'assemblage » se raconte, d'épisodes cocasses en événements marquants, de vérités rétablies en polémiques assumées. Mais surtout il communique sa passion du vin.


« Denis Dubourdieu - L'oenologie dans tous ses états » de Gilles Berdin
Editions Elytis 2012, broché 128 p, 16 €

Couverture Autour d'une bouteille avec Denis Dubourdieu de Gilles Berdin

Acheter sur Amazon

Livre de la série Autour d'une bouteille avec ...

Présentation de l'éditeur :
OEnologue, chercheur et professeur d'université, directeur de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin, consultant, vigneron, Denis Dubourdieu a mis toute sa vie au service de la compréhension des phénomènes qui façonnent les grands vins. Cette quête d'excellence a fait de l'homme un visionnaire exigeant, expert talentueux de l'oenologie contemporaine dont les travaux sont mondialement reconnus. Des racines de la vigne aux lèvres des dégustateurs, il évoque ici, en compagnie de son ancien élève Gilles Berdin, les chemins et les mystères qui mènent aux crus mythiques. ...


« Dans les vignes - Chroniques d'une reconversion » de Catherine Bernard
Editions du Rouergue 2011, broché 240 p, 20 €

Couverture Dans les vignes - Chroniques d'une reconversion de Catherine Bernard

Acheter sur Amazon

A quarante ans, Catherine Bernard a choisi de laisser son métier de journaliste pour se lancer dans une audacieuse entreprise : en 2005, elle achète trois hectares de vignes dans le Languedoc et monte un petit domaine avec l'optique de faire un vin qui soit proche de la nature.

Dans les Vignes - Chroniques d'une reconversion nous raconte son installation, ses premiers pas, nous fait partager ses interrogations, ses tâtonnements. Même si ce n'est pas franchement mis en avant (sans doute par modestie), on sent aussi derrière son récit sa volonté et sa ténacité, car il en faut beaucoup. Catherine Bernard sait aussi dans quelle direction elle veut aller, quelles que soient les pressions pour la faire rentrer « dans le rang ».

Son récit est très vivant, avec des petites notes d'humour et un certain recul que lui donne son ancien métier. Le récit se concentre surtout sur la première année, la naissance du premier vin. Catherine Bernard a des convictions mais elle sait éviter le discours militant, sa démarche n'en paraissant ainsi que plus naturelle et évidente. Mais nous percevons assez clairement le décalage entre sa démarche et celle, plus courante, de ses voisins... Voilà une lecture assez passionnante.

Catherine Bernard a également tenu pendant quelques mois un blog : Mise en bouteille.
Elle commercialise ses vins sous son nom (pas de nom de domaine).


« Les vins de Laure » de Laure Gasparotto
Editions Grasset 2009, broché 206 p, 24,90 €

Journaliste et historienne spécialisée dans le monde du vin, Laure Gasparotto nous fait vivre ses rencontres avec des vignerons passionnés et passionnants. Jean-Marie Périer, photographe connu depuis ses clichés de l’époque yéyé dans les années soixante, l’a accompagnée dans ces balades aux quatre coins de la France.

Couverture Les vins de Laure de Laure Gasparotto

Acheter sur Amazon

Certains de ces vignerons sont assez connus mais ce n’est pas pour cela qu’il est facile d’en trouver un portrait. Car ce sont ce vrais portraits que nous propose Laure Gasparotto, non pas une présentation traditionnelle du domaine mais un texte qui nous permet de connaître en profondeur l’homme ou la femme, en dépassant parfois le simple cadre du vin. Ces portraits en profondeur nous aident à percevoir la réelle personnalité de leurs vins.

Parmi les personnes présentes, citons André Ostertag, Jean Berthet-Bondet, Didier Dagueneau, Nadi Foucault, Noël Pinguet, Alain Graillot, Noël Dupasquier, Stéphane Derenoncourt, Sylvain Fadat, Paul Reder, Richard Doughty, Michel Issaly, Alix de Montille, Claire Naudin, Emmanuel Giboulot, Patrick Landanger, Jean-Marc Roulot, Gilles Crochet, René Mosse, Serge Ferrigoude, Agathe Bursin, … Du très beau monde, donc ; il y en quarante en tout.

Pour beaucoup de ces auteurs de vins, ce recueil Les Vins de Laure constitue l’une des rares opportunités de lire un texte qui les présente de façon non superficielle. C’est un réel plaisir de lecture pour les amateurs que nous sommes.


« Mes aventures sur les routes du vin » de Kermit Lynch
Editions Petite Bibliothèque Payot 2008, broché 350p, 9 €

Couverture Mes aventures sur les routes du vin de Kermit Lynch

Acheter sur Amazon

Kermit Lynch est un californien, caviste et distributeur de vins. Il a toujours été l’un des plus grands promoteurs du vin français. Pour dénicher ses trouvailles, il a commencé à sillonner la France dans les années 70 et ce livre raconte ses rencontres, ses joies, ses désillusions. Ecrit en 1988 et il ressort aujourd’hui en une nouvelle édition au format poche (le plein format est ressorti en 2004 chez le même éditeur).

Les écrits de Kermit Lynch ont beau dater des années 80, ils restent étonnamment actuels. Il est stupéfiant de constater à quel point il était précurseur et que ses préoccupations dans sa recherche du "vin vrai" restent applicables aujourd’hui, parfois de façon plus criante : rechercher les vinifications en barriques mais sans boisé excessif, les vinifications peu interventionnistes, éviter les filtrations et autres anesthésies. Tout au plus, on pourra remarquer qu’il accorde plus d’importance (à cette époque du moins) à la vinification qu’à la culture.

Mes aventures sur les routes du vin nous fait faire un petit tour de France qui démarre en Loire, passe par Bordeaux, le Languedoc, la Provence, la Vallée du Rhône et se termine en Bourgogne et à Chablis. On peut ainsi rencontrer avec lui de grands vignerons comme Charles Joguet, René Loyau, Gérard Chave, les Brunier, assister au renouveau de l’appellation bandol avec le domaine Tempier ou aux débuts de Daumas Gassac et de Prieuré Saint-Jean de Bébian, se lamenter sur l’utilisation de systèmes de filtration stérilisants, partager ses déboires et difficultés en Bourgogne et à Chablis. Quand la déception est trop marquée, le domaine est appelé Domaine X… et c’est amusant de parvenir (parfois) à deviner le nom de domaine en question d’après certains indices.

Kermit Lynch a toujours eu, en tout cas, un goût sûr et il savait dénicher les meilleurs vignerons. C’est étonnant de voir comment il avait déjà, au début des années 80, aligné sur son carnet de rendez-vous ceux qui sont encore aujourd’hui parmi les plus grands (même si toute la nouvelle génération qui va éclore dans les années 90 n’y figure pas encore, bien entendu).

Je recommande vivement la lecture de Mes Aventures sur les routes du vin de Kermit Lynch aux amateurs de vins. Très bien traduit, le récit est à la fois passionnant, rafraîchissant et instructif.

Remarques : La société Kermit Lynch Wine Merchant est bien entendu toujours en activité. Kermit Lynch vit maintenant une partie de l’année en Provence. En 1998, il s’est associé à Daniel et Frédéric Brunier (du Domaine du Vieux-Télégraphe) pour acheter le domaine Les Pallières à Gigondas (25 ha dans la partie nord, grenache majoritaire, élevage béton + foudres). Kermit Lynch a reçu la Légion d’Honneur de la part de la France en 2005.


« Une promesse de vin » de Georges Bardawil
Editions Minerva 2007, broché 224 p, 38 €

Couverture Une promesse de vin - Georges Bardawil

Acheter sur Amazon

Pour leur livre « Une Promesse de vin », Georges Bardawil et la photographe Isabelle Rozenbaum sont allés rencontrer 14 vignerons de talent, des vignerons dont la qualité des vins est, pour la plupart, déjà largement reconnue. Le sous-titre, « Des terroirs et des hommes », nous indique qu’il ne va pas s’agir de simples portraits mais de tenter d’appréhender leur philosophie, leur façon d’aborder le terroir, de communier avec lui ou de l’exprimer.

Liste des vignerons : Noël Pinguet (Domaine Huet), Anselme Selosse, André Ostertag, Antoine Arena, Sylvain Fadat (Aupilhac), Olivier Jullien, Thierry Allemand, Michel Riouspeyrous (Arretxea), Alexandre de Lur-Saluces, François Mitjaville, Claude Papin, Jacques Puffenay (Jura), Jean Foillard (Morgon) et Christine Campadieu/Vincent Cantié (Domaine de la Tour Vieille).

Certes, à part quelques-uns, ce sont des vignerons que l’on ne présente plus… mais cela ne veut pas dire que nous les connaissons bien car ce sont des personnalités parfois assez réservées. Ce livre est pour nous, amateurs, une occasion rêvée d’appréhender la richesse de leur démarche.

C’est là tout l’intérêt de « Une Promesse de vin » : dépasser le simple portrait-présentation pour aller vraiment au fond de leur philosophie, à la vigne surtout mais aussi au chai. Beaucoup sont en biodynamie, mais pas tous et c’est aussi cela qui rend le livre intéressant car nous avons là un superbe panorama. Chaque rencontre avec un vigneron bénéficie d’une quinzaine de pages, généreusement illustré et agréable à lire (même si la police de caractères utilisée est un trop petite).

Je recommande chaudement la lecture de ce livre à tous les amateurs de vins, soucieux de comprendre l’essence de la personnalité des vins et de leur géniteur. C’est assurément l’un des meilleurs (sinon le meilleur) du genre.


« Vin d'yeux » de Philippe Quesnot, Sylvie Augereau et Michel Tolmer
Editions Ellébore 2007, broché 160 p, 27 €

Photographier les vignerons chaussés de lunettes en carton avec des faux yeux est un projet qui peut paraître farfelu à première vue (à seconde vue, il l’est tout autant d’ailleurs…) Le résultat est assez hilarant, tout le petit monde des vins naturels, bios et assimilés semblant s’être prêté au jeu. Pas facile de reconnaître les visages que l’on connaît pourtant bien (sur la couverture, c'est Marcel Richaud... et oui).

En plus des lunettes en carton aux gros yeux, il s’est aussi amusé à les photographier au travers d’une glace déformante qui rapetisse les corps par un effet de cisaillement assez réussi : l’effet est très bien intégré, on ne voit que très peu la glace déformante. Nos vignerons ont alors l’air d’être des petits lutins facétieux (sans compter qu’en plus ils peuvent avoir les lunettes en carton sur le nez et qu’ils sont souvent pris au garde à vous…)

Les légendes, souvent très amusantes elles aussi, ont été écrites par Sylvie Augereau et Michel Tolmer a soigné la mise en page. Bien entendu, ce n’est pas un livre essentiel mais il y a là de quoi (bien) s’amuser, preuve s’il en était besoin que, dans le monde du (bon) vin, on ne se prend pas au sérieux et on n’est pas triste.

Couverture Vins d'Yeux de Philippe Quesnot

Acheter sur Amazon


« Vignerons rebelles » de Jean Claude Ray
Editions Ellébore 2006 , broché 304 p, 21,50 €

Sous-titré « Les hommes et leur terroir, 62 viticulteurs d’exception », cet ouvrage nous invite à aller rendre visite à des vignerons qui ont adopté une autre approche de la viticulture. En pratique, ce sont des vignerons en agriculture biologique ou bio-dynamique mais aussi, plus simplement, des vignerons qui se font actuellement remarquer par la qualité de leurs vins et la volonté de faire parler leur terroir. Pourquoi sont-ils "rebelles" alors ? En fait, c’est l’establishment agricole qui les considère comme rebelles. L'auteur désire insister sur ce point.

Nicolas Joly, Jo Landron, Claude Courtois, Mark Angeli, Nady Foucault, Bernard Dugat, les Bret Brothers, Stephane Tissot, Claude Fonquerle, Henri Milan, Alain Viret, André Ostertag, Charles Hours, Patrice Lescarret, Jean-Pierre Fleury, ... Cet échantillon de noms connus permet de se faire une idée du contenu du livre, mais l’auteur a intelligemment inclus des noms moins connus et c’est là une belle occasion de faire des découvertes. Bien entendu, comme il se doit dans ce genre de livre, on pourra regretter l’absence de certains vignerons de talent.

Les portraits tiennent généralement sur 4 à 6 pages, une vingtaine étant traitée plus rapidement en fin d’ouvrage. L’accent est certes toujours un peu mis sur les difficultés que rencontrent ces vignerons avec leur entourage (banques, instances professionnelles et syndicales ou encore les voisins) mais ces portraits nous communiquent aussi une partie de leur philosophie et nous permettent de mieux appréhender leur démarche.

Etant donné que ces vignerons ne font généralement pas, ou peu, de communication, ce genre de livre est assez précieux pour mieux les connaître. Pour moi qui ne suis pas un grand amateur de salons, il m’a même permis de découvrir le visage de plusieurs d’entre eux (dont j’ai pourtant déjà apprécié les vins).

Couverture Vignerons rebelles de Jean Claude Ray

Acheter sur Amazon

Voici donc un livre particulièrement intéressant pour nous, amateurs. Que ces vignerons soient considérés comme rebelles est un fait que nous ne réalisons pas toujours très bien mais ce que nous savons, en revanche, c’est qu’ils font des bons vins et, pour cette raison, nous aimons lire sur eux afin de mieux les connaître.


« Carnet de vendanges » de Nicolas Despagne
Editions Féret 2006, broché 192 p, 19 €

Couverture carnet de vendanges de Nicolas Despagne

Acheter sur Amazon

Chez les Despagne, famille réputée dans monde du vin bordelais, Nicolas dirige le Château Maison Blanche à Montagne-Saint-Emilion. Dans son « Carnet de vendanges », il a noté tous ses faits et gestes du 15 septembre au 30 novembre 2005 afin de nous faire partager cette période cruciale dans la naissance d’un vin, allant de la première grappe coupée à l’entonnage du vin après sa fermentation alcoolique.

Ses notes sont particulièrement précises et permettent de suivre pas à pas le processus, les interrogations et les craintes du vigneron, mais aussi ses satisfactions et ses joies. Le domaine est assez vaste, 40 hectares, et les sources de préoccupations sont donc nombreuses et variées quand il s’agit de transformer toutes ces grappes pressées en un vin harmonieux.

De plus, Nicolas Despagne est sur le point de s’engager dans un processus de conversion progressive à la biodynamie et il nous explique sa démarche et ses motivations en ce domaine. Son texte est par moment émaillé de petites piques sur le monde du vin qui l’entoure, sur les vins "modernes", sur les échantillons maquillés, … Nicolas Despagne est un vigneron passionné par son métier et, me semble t-il, sincèrement soucieux de qualité. Cela donne d’ailleurs envie de goûter ses vins.

Le livre est passionnant. Certes, il ne manquera pas d’intéresser les autres vignerons mais, pour les amateurs que sommes, il est tout simplement captivant car il nous fait pénétrer dans un monde que nous ne connaissons que superficiellement. Il nous fait vivre une phase essentielle de l’élaboration d’un vin. C'est un livre que je recommanderai sans hésiter aux amateurs soucieux de mieux comprendre les vins.


« Le Vin aussi est affaire de femmes » d' Elisabeth Poulain
Editions Cheminements 2004, broché 352 p, 35 €

S’il y a bien une constante qui revient dans toutes les études faites sur l’évolution actuelle du marché du vin, c’est bien l’importance grandissante des femmes à la fois lors de l’achat et dans sa consommation. Ne serait-ce que pour cette raison, il paraît logique que de plus en plus de femmes soient présentes en tant qu’acteur économique aux différents niveaux de la filière.

Ce sont ces femmes qu’Elisabeth Poulain a voulu nous présenter. Elle est allée les rencontrer au cours de l’année 2003 et ce copieux ouvrage nous dresse ainsi 75 portraits. Parmi ces femmes, nous trouvons bien entendu des viticultrices ou vigneronnes, environ un tiers, mais surtout beaucoup de représentantes de métiers liés à la commercialisation et au marketing pris dans son sens large. En ce sens, le livre permet de visualiser tous les différents métiers de la filière. Chaque portrait tient sur 4 à 6 pages, ce qui est un bon format.

Toutes ces femmes, Elisabeth Poulain les a rencontrées dans la Vallée de la Loire. Cette région n’étant pas encore pleinement reconnue à son niveau réel en matière de vin, elle est certainement l’une des régions françaises qui montre une grande capacité d’ouverture et d’innovation et permet ainsi aux nouveaux talents de s’exprimer pleinement. Ce livre est aussi un témoignage du fort potentiel et de la mutation en cours dans cette région.

Couverture Le vin aussi est affaire de femmes

Acheter sur Amazon

Voici donc un ouvrage qui pourra intéresser à plus d’un titre : bien entendu, il apparaît tout d’abord essentiel pour les femmes désireuses d’aborder un projet professionnel dans ce domaine, il intéressera aussi les professionnels de la filière mais il permet aussi à tout lecteur d’avoir une vision actuelle du secteur du vin et d’appréhender le rôle que les femmes sont amenées à y jouer.

Pour l'adresse de l'éditeur, voir son site internet


« Visages de vignerons, Figures du vin » de Mathilde Hulot & P.Cronenberger
Editions Fleurus 2005, relié 144 p, 20 €

Visage de Vignerons

Acheter sur Amazon

Aller à la rencontre de 35 vignerons afin de mieux comprendre leur démarche, leur vision du vin, voilà ce que nous propose ce livre à l'allure si avenante.

Ces vignerons, et c'est là la première qualité de l'ouvrage, ont été particulièrement bien choisis, et l'on peut même dire qu'ils offrent une palette complète et représentative des principaux acteurs du meilleur de la viticulture actuelle : On y trouve aussi bien des hommes que des femmes, des descendants de lignée de vignerons que des nouveaux venus, des vignerons de régions peu médiatiques que des grands noms du bordelais. Anthony Barton, Antoine Arena, Claude Courtois, Hervé Bizeul, Benoît Tarlant, Alain Viret, Gérard Perse... Ces quelques noms donnent un aperçu de la diversité de la sélection.

Mais c'est surtout la qualité de ces portraits qui rendent ce livre si plaisant à lire, des portraits faits avec beaucoup de sensibilité par Mathilde Hulot, journaliste du vin, et enrichis par les photographies de Patrick Cronenberger, bien connu pour la qualité de ses clichés. Ces portraits passent rapidement sur certains thèmes classiques pour se concentrer sur l'essentiel, ce qui pousse ces hommes et femmes à vouloir donner le meilleur d'eux-même dans l'élaboration d'excellents vins.

Voici un livre qui fait vraiment plaisir à lire, très agréable dans sa présentation et qui d'ailleurs nous donne une envie pressante de goûter ces vins qu'ils mettent tant de soin à créer. Un livre à recommander chaudement à tous les amoureux des beaux (et surtout bons) vins.



Autres livres de portraits de vignerons :
(non lus mais certainement dignes d'intérêt)

La parole de Pierre
de
Pierre Overnoy
(2011)

Henry Marionnet
Charmeur de cépages

de Barthélèmy
(2010)

Vignerons de Bourgogne
de Michel Joly et Katia David
(2010)

Vignerons de Bordeaux
de Marc de Tienda et
M.-L. Prince-Doutreloux
(2010)

Couverture La parole de Pierre de Pierre Overnoy

Voir le site de l'éditeur

Couverture Henry Marionnet Charmeur de cépages de Barthélèmy

Acheter sur Amazon

Couverture Vignerons de Bourgogne de Michel Joly et Katia David

Acheter sur Amazon

Couverture Vignerons de Bordeaux de Marc de Tienda et Marie-Laurence Prince-Doutreloux

Acheter sur Amazon

Autour d'une bouteille avec Anthony Barton
de
Gilles Berdin
(2010)

Autour d'une bouteille avec Hubert de Boüard
de Gilles Berdin
(2011)

   
Couverture Autour d'une bouteille avec Anthony Barton de Gilles Berdin

Acheter sur Amazon

Couverture Autour d'une bouteille avec Hubert de Boüard de Gilles Berdin

Acheter sur Amazon

   

Précédent Suivant